Rôle du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau

Chaque année la commission maritime mixte Maroco-Espagnole définit des prévisions pour les flux passagers et véhicules de la période Marhaba. Ces estimations tiennent compte, principalement, de :

  • Statistiques des années précédentes qui montrent une croissance de 7% des flux passagers par voie maritime durant la période estivale;
  • Calendrier des événements pouvant impacter les déplacements des voyageurs (les débuts et fins vacances scolaires dans les différents pays de résidence, les fêtes religieuses (Eid Al Fitr et Eid Al Adha..), …).
    Pour l’année 2019, la fête du eid AL Adha est prévue le 11 août, ce qui laisse supposer des flux importants pour la PHASE ENTREE, durant la dernière semaine de juillet et les dix premiers jours du mois d’août, et pour la PHASE SORTIE, durant la dernière semaine de juillet et les dix premiers jours du mois d’aout et la dernière semaine d’août et les deux premiers jours de septembre.
  • Infrastructures portuaires dont les caractéristiques, nombres et longueurs des quais réservés à Marhaba et capacités de gestion des flux, impactent le choix et le nombre de navires à inclure dans le plan de flotte. En effet, les infrastructures des ports d’accueil sont limitées à :
    • Deux quais à Tarifa où techniquement, quatre navires au maximum peuvent être exploités sur la ligne Tanger Ville – Tarifa ;
    • Cinq quais à Algesiras où 10 navires au maximum peuvent être exploités. Dans ce port, depuis trois ans, un 6ème quai (quai commercial) est exceptionnellement inclus dans le dispositif de Marhaba à Algesiras pour accompagner les flux exceptionnels de passagers liés à une conjoncture calendaire (eid Al Adha vers la fin des vacances scolaires). Cette disposition permet donc l’exploitation exceptionnelle de douze navires. Cette année un 13ème navire de renfort est prévu et sera mobilisé durant les jours de PIC.

Sur la base de ces constats, des prévisions des flux par ligne et par port ont été définies par la commission maritime mixte pour Marhaba 2019.

Dans ce cadre, le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau est chargé de :

  • Mettre en place un PLAN DE FLOTTE adapté aux effectifs prévisionnels des passagers qui sur l’axe principal Tanger Med- Algesiras seraient de l’ordre de 40000 passagers par jour durant la période de PIC.
  • S’assurer de la conformité des navires aux normes de sureté et de sécurité et procéder à une campagne d’inspections des navires retenus dans le plan de flotte.
  • S’assurer de la qualité des services à bord et leur adaptation aux besoins des passagers. Dans ce cadre, un cahier des charges engageant les armateurs au respect des différentes dispositions y compris celles relatives aux aménagements hôteliers et services à bord (accueil, restauration,…) a été mis en place par la marine marchande. Il est assujetti d’une caution engageant les armateurs et permettant à l’administration de suivre et faire respecter les engagements pris.
  • Coordonner lles actions des autorités portuaires pour que les infrastructures et équipements portuaires soient en mesure d’accompagner les flux attendus. Les autorités portuaires partie prenante de toutes les commissions, veillent à l’amélioration continue du dispositif. Dans ce cadre une enveloppe budgétaire de 65 millions MAD a été consacrée par l’autorité portuaire de Tanger Med pour l’amélioration des infrastructures et espaces d’accueil (restauration, sanitaires, …).
  • de la société Nationale des Autoroutes du Maroc à la gestion des flux en amont des ports par :
    • La diffusion sur les autoroutes de l’Etat du trafic et des temps d’attente aux ports ;
    • Contribution à la mise en place et aux équipements des aires de repos.
  • des bulletins météo spécifiques informant les voyageurs sur, entre autre, l’état de la mer qui peut entrainer la perturbation du planning des rotations.